"Mutations"

  • Pour la 6e édition de PELICULATINA, festival de cinéma latino-américain et ibérique en Belgique, nous avons choisi « MUTATIONS » comme thème central dans l’intention de lancer un défi afin d’ouvrir un débat sur notre réalité sociale et économique actuelle.

    La démocratie se faisant violente, autoritaire et arbitraire, tous les droits acquis sont remis en question. Les droits sociaux, durement acquis, se fragilisent pendant que l’environnement se dégrade face à de puissants dirigeants qui persistent à nier l’importance stratégique du problème.La pensée progressiste semble reculer par faute de projets communs et laisse la place aux extrêmes religieux, politiques et économiques, spécialement sous la forme des fondamentalismes.

    De ces changements sociaux naît la peur de l’avenir puisque les valeurs, les repères et la réalité sont en mutation. Mais n’est-ce pas le résultat d’une déviation de l’humanité ? L’homo politicus laisserait-il définitivement place à l’homo economicus ? L’Amérique latine, tout comme l’Occident, vit une remise en question cruciale pendant que l’on s’interroge sur la validité de certains droits inaliénables.

    Nombreux réalisateurs talentueux, témoins inquiets de notre temps, se font échos de ces changements et les réinterprètent via le septième art latino-américain et ibérique. De ce fait, à travers leurs films, ils s’interrogent sur la régression de la pensée progressiste qui a courageusement contribué aux idéaux humanistes cédant la place, aujourd’hui, aux extrémismes. De ces mutations sociétaires naît la peur de ces pertes de valeurs, mais elles laissent concevoir aussi l’espoir de nouvelles façons de penser, de s’organiser et de s’améliorer face à ces revirements.

    Sous la direction du comité de sélection du festival, 29 films ont été choisis, tous primés par la critique internationale. Chacune de ces œuvres, qui explorent et témoignent de ces mutations, sont retranscrites dans une programmation divisée en 7 sections :Politique, Jeunesse, Regards au féminin, Historique, Más taquilleras*, Courts-métrageset Ópera Prima ; cette dernière est la nouveauté de cette 6e édition et a été créée comme un espace de promotion pour des talents émergents de cinéaste latino-américains et ibériques.

    Enfin, notre but est de montrer au public le meilleur de la production cinématographique latino-américaine vous invitant, toutefois, à la réflexion sur ces mutations propres à l’Amérique latine, l’Espagne et le Portugal.
    Partagez avec nous 6 jours magiques remplis d’émotions, de réflexions, de débats et de plaisir.

    Le cinéma nous fait rêver… Rêvons ensemble !

  • info@america-latina.be


  • 1050 Ixelles - 1000 Bruxelles

    Pour la 6e édition de PELICULATINA, festival de cinéma latino-américain et ibérique en Belgique, nous avons choisi « MUTATIONS » comme thème central dans l’intention de lancer un défi afin d’ouvrir un débat sur notre réalité sociale et économique actuelle. La démocratie se faisant violente, autoritaire et arbitraire, tous les droits acquis sont remis en question. Les droits sociaux, durement acquis, se fragilisent pendant que l’environnement se dégrade face à de puissants dirigeants qui persistent à nier l’importance stratégique du problème.La pensée progressiste semble reculer par faute de projets communs et laisse la place aux extrêmes religieux, politiques et économiques, spécialement sous la forme des fondamentalismes. De ces changements sociaux naît la peur de l’avenir puisque les valeurs, les repères et la réalité sont en mutation. Mais n’est-ce pas le résultat d’une déviation de l’humanité ? L’homo politicus laisserait-il définitivement place à l’homo economicus ? L’Amérique latine, tout comme l’Occident, vit une remise en question cruciale pendant que l’on s’interroge sur la validité de certains droits inaliénables. Nombreux réalisateurs talentueux, témoins inquiets de notre temps, se font échos de ces changements et les réinterprètent via le septième art latino-américain et ibérique. De ce fait, à travers leurs films, ils s’interrogent sur la régression de la pensée progressiste qui a courageusement contribué aux idéaux humanistes cédant la place, aujourd’hui, aux extrémismes. De ces mutations sociétaires naît la peur de ces pertes de valeurs, mais elles laissent concevoir aussi l’espoir de nouvelles façons de penser, de s’organiser et de s’améliorer face à ces revirements. Sous la direction du comité de sélection du festival, 29 films ont été choisis, tous primés par la critique internationale. Chacune de ces œuvres, qui explorent et témoignent de ces mutations, sont retranscrites dans une programmation divisée en 7 sections :Politique, Jeunesse, Regards au féminin, Historique, Más taquilleras*, Courts-métrageset Ópera Prima ; cette dernière est la nouveauté de cette 6e édition et a été créée comme un espace de promotion pour des talents émergents de cinéaste latino-américains et ibériques. Enfin, notre but est de montrer au public le meilleur de la production cinématographique latino-américaine vous invitant, toutefois, à la réflexion sur ces mutations propres à l’Amérique latine, l’Espagne et le Portugal. Partagez avec nous 6 jours magiques remplis d’émotions, de réflexions, de débats et de plaisir. Le cinéma nous fait rêver… Rêvons ensemble !


Ceci pourrait aussi vous intéresser :